[RDV E-SANTÉ] Tout savoir sur la téléconsultation

RDV e-santé téléconsultation

[RDV E-SANTÉ] Tout savoir sur la téléconsultation

La télésanté, également appelée « e-santé » ou « santé numérique », regroupe l’ensemble des domaines de la santé qui utilisent les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Le concept de télésanté se divise en deux catégories : la télémédecine et le télésoin. Selon le code de la santé publique, la télémédecine est elle-même composée de cinq actes : téléconsultation, téléexpertise, télésurveillance, téléassistance et réponse médicale dans le cadre de la régulation médicale.

 

« RDV e-santé » est une série d’articles visant à expliquer en détail le concept de télésanté. L’objectif est de mettre en avant les différents actes existants en expliquant pour chacun d’entre eux leur but, leur fonctionnement, leur déroulement et leur mise en place. La première partie est dédiée à la téléconsultation. Il s’agit de l’acte le plus connu, puisque 92% des Français le connaissent. Devenue populaire lors de la crise épidémique de la Covid-19, la téléconsultation ne cesse d’évoluer et devient de plus en plus réglementée.

 

 

1/ Qu’est-ce que la téléconsultation ?

 

La téléconsultation est une consultation médicale réalisée à distance entre un professionnel de santé et son patient. Cette pratique est réalisée à l’aide d’une technologie de la communication telle que la visioconférence. Elle permet de mettre en relation des personnes à distance via n’importe quel terminal (smartphone, tablette ou ordinateur), dès lors que celui-ci dispose d’une caméra. Dans le cadre d’une téléconsultation, le patient peut également choisir d’être accompagné par un autre professionnel de santé comme un infirmier ou un pharmacien, par exemple. Cette assistance est remboursée par l’Assurance Maladie.

 

 

Qui peut pratiquer la téléconsultation ?

 

La téléconsultation peut être réalisée par tous les médecins, et ce, quelle que soit leur spécialité (généraliste ou spécialiste), leur secteur ou encore leur lieu d’exercice (cabinet de ville, centre de santé, EHPAD, etc.).

 

 

Qui peut avoir recours à la téléconsultation ?

 

La téléconsultation est ouverte à tous les patients, et ce, quel que soit leur âge, leur pathologie ou encore leur lieu de résidence. Cependant, il est important de noter que seul le médecin est en mesure de décider si une téléconsultation est possible. Si le médecin juge la téléconsultation pertinente, alors le patient devra donner son consentement.

 

Aujourd’hui, la téléconsultation est proposée aux patients dans de nombreux cas :

  • Renouvellement d’ordonnances ou demande de papiers administratifs
  • Échange autour de résultats d’examens
  • Symptômes légers (éruption cutanée, mal de gorge, toux, etc.)
  • Suivi des patients (par exemple, atteints d’une affection de longue durée (ALD), post-opératoire, post-partum, etc.)
  • Lorsque le patient est en déplacement ou en vacances

 

 

La téléconsultation est-elle prise en charge par l’Assurance Maladie ?

 

La téléconsultation est au même prix qu’une consultation physique classique (selon le secteur et la spécialité du professionnel) et est prise en charge par l’Assurance Maladie dans le respect de certaines conditions.

 

paiement consultation en ligne

 

Lors de la crise épidémique du Covid-19, la téléconsultation s’est avérée être un outil pertinent pour assurer la continuité des soins sur le territoire tout en limitant la propagation du virus. C’est pourquoi l’Assurance Maladie avait décidé de prendre en charge à 100% l’ensemble des actes de téléconsultation. Exceptionnellement, cette mesure a été prolongée jusqu’à fin 2021.

 

À partir de 2022, le remboursement des téléconsultations sera à nouveau soumis à certaines conditions :

  • La connaissance du patient par le médecin téléconsultant : le patient doit être connu du médecin qui réalise la téléconsultation, cela signifie avoir effectué au moins une consultation physique dans les 12 derniers mois.

 

  • Le respect du parcours de soins : le parcours de soins établi par le médecin traitant doit être respecté. Cela signifie que le remboursement de la téléconsultation ne peut avoir lieu seulement si vous avez consulté un spécialiste vers lequel votre médecin vous a orienté au préalable (hors spécialités en accès direct, telles que la gynécologie, l’ophtalmologie, la stomatologie, etc.)

 

Néanmoins, certaines exceptions au parcours de soins sont prévues notamment pour les patients âgés de moins de 16 ans, les patients n’ayant pas de médecin traitant ou encore les patients dont le médecin traitant n’est pas disponible.

 

 

2/ Comment se déroule une téléconsultation ?

 

De la même façon que pour une consultation médicale physique, un rendez-vous avec le médecin doit être pris. À l’issue de la prise de rendez-vous, le médecin est chargé d’envoyer au patient une invitation dans laquelle se trouve la date et l’heure du rendez-vous ainsi qu’un lien permettant d’accéder à la plateforme le jour J.

 

Le patient peut réaliser la téléconsultation depuis son domicile (seul ou accompagné), depuis une cabine de téléconsultation ou depuis le cabinet d’un médecin (confrère). À l’heure du rendez-vous, le patient clique sur le lien présent dans l’invitation et accède à la visioconférence.

 

Une fois la téléconsultation terminée, le médecin rédige le compte-rendu du rendez-vous et envoie, si nécessaire, l’ordonnance au patient par voie postale ou électronique. Les modes de paiement de la téléconsultation sont similaires à ceux d’une consultation classique. Cependant, il est possible sur certaines plateformes de procéder au paiement en ligne par carte bancaire.

 

déroulement téléconsultation

 

 

3/ Mettre en place une solution de téléconsultation

 

La téléconsultation est une pratique qui tend à s’installer dans la durée et de nombreux médecins l’on déjà adoptée. Vous êtes un professionnel de santé, un établissement de santé, une CSTP, une ESP, une MSP, une mutuelle, une entreprise ou tout autre organisme de santé et vous chercher à mettre en place une solution de téléconsultation au sein de votre activité ? Découvrez les éléments clés à prendre en compte pour passer à cette pratique médicale à distance.

 

Quels sont les prérequis pour faire de la téléconsultation ?

 

Adoptée dans un premier temps par les plus connectés d’entre nous, le déploiement de la téléconsultation n’est pas aussi compliqué que l’on ne le pense. Cependant, ils existent certaines conditions à respecter. Elles sont importantes, car elles permettent le bon déroulement de vos consultations à distance.

 

Être dans une situation favorable à la réalisation des téléconsultations

Afin de réaliser des actes de téléconsultation dans les meilleures conditions possibles, il est important de disposer de locaux adaptés. En effet, travailler d’un lieu calme dans lequel la confidentialité des échanges peut être respectée est essentiel. Il est également primordial d’organiser son activité en prévoyant des plages dédiées à la téléconsultation. Enfin, des formations peuvent être réalisées pour apprendre à utiliser le matériel et les équipements informatiques ou encore pour savoir communiquer à distance et réaliser des examens à distance.

 

Disposer des matériels et des équipements nécessaires

La mise en place de la téléconsultation est subordonnée à la possession d’équipements informatiques. La téléconsultation devant être effectuée via un échange vidéo, le médecin doit s’équiper d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone qui possède une caméra et un micro. Ces derniers sont généralement intégrés directement au matériel. Si ce n’est pas le cas, il est tout à fait possible d’investir dans une caméra et un micro externe. À cela s’ajoute une connexion Internet fiable permettant de réaliser la consultation à distance.

 

Assurer la protection et la sécurité des données personnelles

Sécurité solution téléconsultation

 

Une fois équipé du matériel adéquat, le médecin doit opter pour une solution de téléconsultation sécurisée et agréée. La solution choisie doit nécessairement garantir un haut niveau de confidentialité des échanges, conserver les données de santé dans un environnement de stockage adapté (HDS) et respecter le règlement général sur la protection des données (RGPD). Ils existent plusieurs plateformes qui respectent ces conditions. Les solutions telles que Skype, WhatsApp, Teams ou Zoom sont à bannir pour la pratique de la téléconsultation. En effet, celles-ci n’ont pas été créées pour le secteur de la santé et ne sont donc pas agréées pour gérer et stocker les données personnelles de santé des patients.

 

La Haute Autorité de Santé évoque également d’autres prérequis tels que la réglementation, la documentation ou encore l’évaluation permettant une mise en œuvre conforme de la téléconsultation.

 

 

 

Quels sont les avantages de la téléconsultation ?

 

Les avantages offerts par la téléconsultation sont nombreux et profitent aussi bien aux patients qu’aux médecins. La consultation à distance effectuée grâce à une solution de visio permet aux médecins de voir leurs patients et d’apprécier leur état général. De manière générale, la téléconsultation permet de simplifier la vie des patients, notamment pour les personnes qui ont des problèmes de mobilité ou pour des personnes atteintes de maladies chroniques par exemple. Mais également celles des professionnels de santé qui peuvent éviter certains déplacements à domicile et gagner du temps grâce à des consultations plus efficaces à distance. La téléconsultation permet également un meilleur accès aux soins, une réduction du risque de renoncement aux soins, un désengorgement des hôpitaux et des cabinets médicaux et de lutter contre les déserts médicaux.

 

 

Quelles fonctionnalités attendre d’une solution de visio destinées à la téléconsultation ?

 

Comme évoqué précédemment, le choix de la solution pour réaliser les consultations à distance est fondamental notamment du point de vue de la sécurité des données. Néanmoins, il est aussi important de regarder de plus près les fonctionnalités proposées par l’éditeur de la solution. Les fonctionnalités classiques comprennent :

 

  • Visioconférence : flux vidéo côté médecin et côté patient en haute définition
  • Multi device : possibilité d’utiliser un ordinateur, un smartphone ou une tablette
  • Invitation : possibilité d’envoyer une invitation à la téléconsultation au patient
  • Partage de documents : permettre au patient et au médecin de transmettre des documents pendant la téléconsultation directement via la solution de façon sécurisée (ordonnances, résultats d’examen, radios, etc.)
  • Paiement par carte bancaire : règlement de la consultation en ligne par carte bancaire
  • Émission d’ordonnances : le patient peut récupérer son ordonnance à la fin de la consultation

 

Médecin en téléconsultation

 

D’autres fonctionnalités peuvent être proposées en fonction des solutions :

  • Solution de téléconsultation directement via le navigateur web, sans téléchargement
  • Double authentification afin d’augmenter la sécurité
  • Salle d’attente propre à chaque patient
  • Prise de photo à distance
  • Annotations partagées en temps réel directement sur le flux vidéo
  • Prise de rendez-vous
  • Pointeur vidéo permettant de donner des indications en temps réel
  • Partage d’écran
  • Connectivité d’équipements (stéthoscope, otoscope, etc.)
  • Facturation du praticien directement à l’Assurance Maladie

 

 

Ce premier article vous a plus ? Nous vous donnons rendez-vous le mois prochain pour un nouvel article sur la téléexpertise. En attendant, n’hésitez pas à découvrir tous nos autres articles liés à la santé.

 

Vous êtes à la recherche d’une solution de téléconsultation ? Découvrez Apizee Health, notre solution française et sécurisée clé-en-main ou sous forme d’API à intégrer. Déjà utilisée par le GCS e-Santé Bretagne, Innovation e-Santé Sud, le Service de Santé des Armées et la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, Apizee Health est une solution sans installation et rapide à déployer. Contactez-nous pour bénéficier d’une démo de la solution.

 

 

En savoir plus Voir une démo

 

 

 

Lire aussi :

Une démo ?